« Faire connaitre aux béninois l’une des merveilleuses histoires enfouies dans le passé et qui fait la richesse de notre pays »

C’était ce vendredi soir, précisément vers 18h, au lieu unique. Bien évidemment, un lieu unique est choisi pour la dédicace d’un livre unique. « MADLENA DE POPO ». Voilà le nom de la nouvelle Bande Dessinée que nous propose l’illustre auteur béninois, Hector SONON.

Un véritable chef-d’œuvre qui raconte l’histoire originale, d’une particulière esclave. Hector nous a préparé ce beau résultat sur la base de thèse d’une historienne danoise du nom de Louise Sebro. Pendant 2h, des amoureux de lecture et de dessin sont passé pour découvrir ce nouveau-né.

Un livre acheté, une dédicace accordée par l’auteur et un entretien sur cette bande dessinée ayant une histoire particulière tout comme son héroïne.
Réalisée à la villa Karo, un centre culturel Finno-Africain, situé à Grand-Popo, cette bande dessinée a commencé sa petite histoire depuis 2015. Du 3 Août au 19 Septembre 2015, les dessins de Hector ont été adaptés à la fabuleuse histoire d’une esclave. A la question de savoir ce qui a poussé l’auteur à s’intéresser à cette dernière, il nous répond qu’il a été attiré par la
singularité du parcours extraordinaire de cette dame qui fait l’objet de son livre.

En effet, comme tout exclave, Damma a été également vendue mais déportée sur l’île de Saint-Thomas dans les caraïbes. Rebaptisée Marotta par son maître esclave et travailleuse dans les plantations de canne à sucre jusqu’en 1720, elle devient une bonne sœur protestante en 1737 et joue un grand rôle dans la
vie de 250 femmes afro-caribéennes qui souhaitent recevoir le baptême. La foi en Jésus de cette esclave, était sans doute la particularité de son histoire qui la rend différente des autres.


Le but de cette nouvelle livresque, c’est de faire connaitre aux béninois l’une des merveilleuses histoires enfouies dans le passé et qui fait la richesse de notre pays. Et pour ce fait, le soutien d’Adrien GUILLOT, le responsable de Cotonou Créature Structure qui est basé dans la promotion artistique et culturelle était très important. Pour lui, : ‘’il y a de petites histoires dans les grandes histoires. Ce sont les petites histoires qui font les grandes’’. Ainsi donc, vue son amour pour les merveilleuses histoires béninoises qui méritent d’être connue de tous, sa part dans le travail de notre dessinateur, est communiquer dans la promotion de ce livre dans les bibliothèques béninoises. Avec l’appuie de plusieurs structures telles que Martin Libre, AFRIKAFUN, RICOH, INAFRIK, cette œuvre a pris une belle tournée communicative. Lancée à cette soirée dédicace ce 21 février, l’histoire de
« MADLENA DE POPO » , suit son chemin et vous attend dans les librairies.

Chers amoureux de dessin et de lecture, ne vous faites pas prier et allez découvrir les merveilles de chez nous, illustrées par les dessinateurs de chez nous.

Par Sarah OBAME