Depuis leurs apparition dans le monde de la littérature, les bandes dessinées ont toujours été considérées pour leur rôle divertissant, mettent ainsi de côté leurs autres avantages. Mais plus les années passent, plus les bandes dessinées prennent de l’importance et on arrive à se rendre compte de la force que peut avoir la bande dessinée, surtout chez les enfants.


Au prime abord la bande dessinée est un support didactique mais qui n’est pas encore vraiment reconnue en tant que telle, on avait tendance à stigmatiser la bande dessinée dans le milieu éducatif. Mais la bande dessinée parvint à obtenir le devant de la scène en devenant le « 9è art » avec le temps. Ce qui n’empêche pas toutefois certains parents contemporains de penser que les bandes dessinées ne visent que les enfants illettrés et/ou défavorisés, car ne se nourrissant que des images. À titre d’information, bon nombre de films que l’on regarde sur le petit écran ou en salle, se sont inspirés d’œuvres de bandes dessinées. C’est le cas notamment des célèbres « comics » américains, dont étaient tirés les « Spiderman », les « X-Men » et autres succès du Box Office américain ; et qui ravissent tellement les enfants quel que soit le milieu social. Il est vrai que les enfants nés après l’an 2000 sont plongés dans un monde numérique, leur offrant une grande partie de leur éducation : Internet, projection vidéo, films, jeux vidéo, chatting,…


Aussi la bande dessinée est très utile pour une sensibilisation efficace des enfants. Une bande dessinée peut orienter l’enfant à faire le bon choix. Quand nous prenons l’exemple de l’éducation éducation civique et de la sensibilisation au niveau des enfants, la bande dessinée est un support didactique ayant déjà fait ses preuves. La bande dessinée est utilisée par l’UNESCO pour sensibiliser les jeunes sur le SIDA et la grossesse pour son projet « Santé et prévention à l’école » lancé en juin 2010 dans de nombreuses écoles de par le monde et aussi au Bénin sans oublier la sensibilisation pour la lutte contre le paludisme et de nombreuses autres maladies qui sévissent en Afrique. À travers la bande dessinée, les enfants sont plus sensibles et réceptifs aux messages que l’on veut véhiculer. Et l’image et l’illustration plutôt que le texte attirent plus l’enfant, souvent en mal de concentration.
Ensuite, la bande dessinée est souvent une source d’inspiration et de connaissances pour les enfants. Au même titre que les livres pour enfants, la bande dessinée représente une intarissable source d’inspiration pour l’enfant quel que soit son âge. Ce support fait travailler énormément l’imagination de l’enfant et lui permet d’acquérir la notion « d’idole » en lisant les aventures des personnages. Cette identification à l’idole contribue énormément au façonnage de la personnalité de l’enfant ; indispensable à son équilibre psychique et moral. Les BD comics américains et les inspirations qu’elles ont apportées chez les jeunes américains, mais aussi chez les jeunes à travers le monde, ne sont plus à démontrer. Au Japon, le manga quant à lui, constitue une véritable institution, permettant de véhiculer bon nombre d’idées ou expressions. À travers la B.D., comme Tintin, l’enfant a l’occasion de trouver une source riche en grammaire, en orthographe et en vocabulaire. Alors les parents ne devraient pas hésiter à encourager leurs enfants dans la lecture des bandes dessinées.

par Charbel GANGBE